Les Carnets d'Imelda

9 mars 2010

Appétit de vivre

Publié par carnetsdimelda dans Impressions, Petites reflexions, Psychologie

Je me suis aperçue que certaines personnes profitent de la vie avec plus ou moins d’appétit, d’intérêt, d’investissement, de curiosité, de petits plaisirs, de joie. C’est un certain état d’esprit qui se rapproche de la joie d’exister et d’en tirer le plus de bonheur, à la mesure de notre propre vie. Certains plaisirs sont payants, d’autres gratuits. Je me suis amusée à en recenser quelques-uns.

Parmi les plaisirs un peu coûteux, nous trouvons aller à un concert (de baroque bien sûr), manger une glace chocolat-pistache sur une terrasse de café, offrir des cadeaux inutiles (liés à des souvenirs communs par exemple), faire du canoë sur un lac en Haute-Loire, faire de la broderie ou du tennis, jouer de la harpe celtique, organiser des anniversaires-surprise, aller en soirée dansante, voyager en Espagne, faire de l’enluminure, faire une charmante déco pour son séjour, préparer des crèmes brûlées pour ses amis, faire les magasins, fonder une revue spécialisée, manger des bonbons le soir.

D’autres, plus gratuits, peuvent être ceux d’aller regarder la Voie lactée les nuits d’été, être curieux de tout, de l’actualité, faire des jeux de société (les échecs, bien sûr), manger dehors le plus souvent possible et dès que le printemps pointe son nez, discuter avec la caissière, chanter en faisant la vaisselle, se baigner dans des rivières, prendre l’apéritif même en semaine, sourire au chauffeur de bus, donner des prénoms aux objets de la maison (Hugo le frigo, Estelle la pelle…), etc, etc.
Si vous avez d’autres idées, je suis preneuse !

L’appétit de vivre peut consister en une certaine jeunesse d’esprit, prête à s’amuser de riens et à s’émerveiller de tout. A saisir chaque occasion de se faire plaisir mais également de faire plaisir aux autres. Et non seulement en période de vacances, mais aussi dans les tâches quotidiennes et routinières.
La question serait : pourquoi certaines personnes sont-elles plus blasées que d’autres ?
Et jusqu’où peut aller cet appétit de vivre ?
Voilà. Graves questions, n’est-ce pas ?

Post Scriptum : je voulais ajouter que ces activités ont pour carcatéristique commune de n’avoir souvent d’autre but qu’elles-mêmes, ou tout au moins d’échapper à une perspective utilitaire et technique. Par ailleurs, elles s’arrêtent là où ce plaisir devient pur hédonisme, et peut mener l’homme à négliger ses autres devoirs.

123

DanceMusicNews |
marc marilyn manson |
Metallica up your ass |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | La vérité est ailleurs vers...
| Haute Tension
| aaron57