Les Carnets d'Imelda

30 septembre 2011

Le roman du pauvre Lazare

Publié par carnetsdimelda dans Litterature, Politique

Revenir de la mort, est-ce une seconde chance ou une épreuve ? Pour Lazare, homme devenu SDF après avoir mené une vie  »normale », la question se pose. En effet, un sauveur généreux et arrogant, Georges, le tire mystérieusement de la misère. La fille ce ce dernier, Ludivine, lui réapprend à accepter le regard d’autrui.

Cependant, Lazare parvient difficilement à se reconstruire ; il survit en mort-vivant. S’il revient de la mort, c’est parce que le mendiant personnifie la misère, l’inexistence sociale et le néant. La peur que la société a des SDF peut s’apparenter à la peur de la mort, du vide. En même temps, un certain « goût des pauvres » ressurgit : curiosité médiatique, solidarité falsifiée, sympathie pour l’antisystème.

En enchevêtrant différents récits de Lazare - sa vie après la rue, ses souvenirs de jeunesse, sa vie familiale avant la rue, son périple de SDF -, le roman recolle les bouts d’une histoire triste, sans éclat ni effets de style, où l’affliction n’empêche pas le secret espoir d’un vrai sauveur.

Jean-Marc Bastière, Lazare est de retour, Ed. Stock, 2010

Le roman du pauvre Lazare dans Litterature 9782234063266FS

 

Une Réponse à “Le roman du pauvre Lazare”

  1. Ecrire un roman dit :

    Je prends ce livre en note, car je me prépare une liste de choix potentiellement intéressant. Ensuite, viendra une seconde sélection. J’ai un projet : monter une bibliothèque très variée et pour tous les goûts… j’ai la famille à combler. Merci d’écrire ce blog.

Laisser un commentaire

DanceMusicNews |
marc marilyn manson |
Metallica up your ass |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | La vérité est ailleurs vers...
| Haute Tension
| aaron57