Les Carnets d'Imelda

16 avril 2010

Absurde poésie

Publié par carnetsdimelda dans Humour, Litterature, Mots, Poesie

En poésie, l’image est une figure centrale, avec l’effet de surprise qu’elle provoque, engendrant une certaine force poétique. On cite souvent en exemple Paul Eluard : « La terre est bleue comme une orange ». Cependant, trop de surprise tue la surprise, comme l’explique Jean-Louis Joubert dans son ouvrage-phare La Poésie :

« Le rapprochement d’objets insolites est devenu le poncif surréaliste : truc d’étalagiste pour décorer les vitrines du commerce. Ces images mécaniques ont été dénoncées par J.-M. G. Le Clézio : « Vous savez, moi je fais tout comme ça. La terre est bleue comme une orange, mais le ciel est nu comme une pendule, l’eau rouge comme un grêlon. » (Le Procès-verbal, 1963) »
Rigolo, non ?

Laisser un commentaire

DanceMusicNews |
marc marilyn manson |
Metallica up your ass |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | La vérité est ailleurs vers...
| Haute Tension
| aaron57